Non classé

Homélie du dernier dimanche

Dimanche 25 avril

4ème Semaine du Temps Pascal — Année B

En ce jour de Résurrection, qu’est tout dimanche, nous pouvons regarder le Ressuscité présent dans notre assemblée .Nous Le voyons comme Marie-Madeleine et les disciples L’ont vu. Et voilà qu’Il nous dit:

« Je suis le Bon Pasteur.

Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent.

Je donne ma vie pour mes brebis. »

Mes amis, sentez-vous la force de cette image? Il s’agit de Dieu et de nous…. de Dieu et du monde. Heureux sommes-nous car nous avons besoin de quelqu’un auprès de nous….

Par exemple, ce sont les parents pour les enfants… pas seulement au début de la vie quand ils sont tout petits mais quand ils sont grands aussi… et parfois même jusqu’au bout de la vie.

Il en est de même pour les enfants à l’égard de leurs parents. Regardez cet homme, cette femme que vous avez appelés à la vie. Devenu adulte, il est là en face de vous comme votre égal. Il ne vous considère pas comme inférieur à cause de votre âge. Il vous respecte!

Et enfin, parlons de ces liens d’amitié que nous tissons: personne ne peut se passer d’une oreille qui écoute, d’une main tendue au bon moment, d’une bourrade d’encouragement…

Mais avez-vous remarqué  que je suis en train d’énumérer toutes les images prises dans la Bible pour nous dire qui est Dieu: le Père… Celui qui nous respecte… Celui qui est notre ami.

Et l’image du Bon Pasteur résume bien toutes ces images-là: « Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent. »

Il y a aujourd’hui comme hier, un unique Berger: c’est le Christ. Et comme hier, Il appelle des hommes pour participer à sa charge de Pasteur: ce sont les prêtres.

Oh! je sais quels sont vos reproches à l’égard de ces hommes que vous voudriez encore plus simples, plus purs, plus audacieux, plus inventifs, plus « Jésus-Christ ». Mais l’important n’est pas là !..N’est-ce pas plutôt, cet intérêt profond, cette passion pour Jésus-Christ qui les habite? Et dès lors, ne sont-ils pas, avec leurs qualités et leurs défauts, ceux qui peuvent dire: « Je suis le Bon Pasteur. » Et ceci m’amène à dire deux choses:

D’abord nous avons un monde passionnant mais qui vit un drame spirituel atroce. En effet, il a pratiquement perdu tous ses points de référence, ses points de repère… et parfois l’anormal devient normal. Malgré tous les progrès heureusement faits dans beaucoup de domaines, l’errance reste la même.

Ensuite, le chrétien sait qu’il y a Jésus – Christ. Dans ce monde, ce Jésus continue de souffrir et Il a besoin de mains, d’esprits, de cœurs d’hommes pour apporter cette guérison qui ne vient que de Dieu. Alors?….

Un critique faisait remarquer , il y a quelques années, que, dans les années 30, en France, étaient parus trois ouvrages importants:

La Nausée de Sartre

Le voyage au bout de la nuit de Céline

Le Journal d’un curé de campagne de Bernanos;

Il disait que les deux premiers de ces univers nous sont très familiers mais que le troisième – celui de Bernanos- était pour nous comme « une maison oubliée ». C’est que ce roman était le seul à lire encore l’histoire des hommes comme un combat et un drame spirituel.Pour le décrire, Bernanos met en scène une expérience spirituelle violente, dans une époque désertée par le sacré.

Eh bien, ce monde a besoin non pas de quelque chose mais de quelqu’un qui s’occupe de lui. Ce Quelqu’un, c’est le Christ. Pour transmettre ce message, il faut être simple, simple, humble serviteur des hommes… et laisser en soi la place à la clarté de l’Évangile.

Mes amis,

Ce sacrement qui fait le prêtre, le met dans une proximité particulière avec le Corps du Christ de l’eucharistie que nous vivons et avec ce grand Corps formé d’hommes. Dans le drame spirituel d’aujourd’hui, l’Église et le prêtre en Elle, sont placés dans l’œil du cyclone, uniquement à cause de l’Évangile et du sacrement, c’est-à-dire à cause du Christ. Et c’est pour cela que c’est difficile mais aussi exaltant d’être prêtre: vivre la vie du monde au rythme des hommes, et ça vaut toujours le coup d’être prêtre…. quoi qu’on en dise et quoi qu’on fasse.

Amen.

Christian COUCOURRON

Documents à télécharger

Homélie du dimanche 11 avril 2021
Non classé

La paroisse Saint Joseph du Born

  Curé de la paroisse: le père Christian Coucouron La paroisse Saint Joseph du Born: 8 relais: Aureilhan, Bias, Mézos , Mimizan, Pontenx les Forges, Sainte Eulalie en Born, Saint Julien en Born, Saint Paul en Born, Uza   Haut de page Aureilhan Haut de page Bias Eglise Saint Michel. Haut de page Mézos Eglise […]

09.05.2021 Lire
Non classé

TOUS EN PISTE POUR LES VOCATIONS!

Cette journée mondiale est proposée par l’Eglise catholique depuis 1964 et célébrée, depuis 1971, le 4ème dimanche de Pâques. Elle est par conséquent une journée mobile dans le calendrier. En remplacement de la marche pour les vocations Samedi 1er mai, la marche pour les vocations du Berceau de Saint Vincent de Paul à Buglose est […]

28.03.2021 Lire
Non classé

Une étrange rencontre

Une étrange rencontre. « J’ai soif ! », dit-elle timidement en relevant la tête. Il se leva pour aller chercher un verre d’eau puis revint vers elle pour l’amener dans un coin plus à l’abri des courants d’air. Elle était si belle ! Si élégante ! Avec sa robe rouge pourpre. C’était son amie, sa […]

24.03.2021 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Actualités

Remise de la croix aux enfants du catéchisme

En ce quatrième dimanche de carême, dimanche de la réjouissance, de la joie, nos jeunes de l’aumônerie font un pas de plus dans leur chemin vers la profession de foi. Aujourd’hui ils reçoivent la croix signe de tous les chrétiens, croix rappelant la passion de Jésus, le signe de sa victoire sur le mal, le […]

17.03.2021 Lire
Non classé

Une étrange rencontre

Une étrange rencontre. « J’ai soif ! », dit-elle timidement en relevant la tête. Il se leva pour aller chercher un verre d’eau puis revint vers elle pour l’amener dans un coin plus à l’abri des courants d’air. Elle était si belle ! Si élégante ! Avec sa robe rouge pourpre. C’était son amie, sa […]

24.03.2021 Lire
Non classé

Carême 2021_ Textes du jour

Evangile Texte du jour Prière à Saint Joseph Évangile du jour (samedi 27 mars) Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 11, 45-57) En ce temps-là, quand Lazare fut sorti du tombeau, beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui. Mais […]

21.02.2021 Lire

Rechercher un horaire de messe Rechercher