Paroisse St Joseph du Born

Homélie du dimanche précédent

 

17ème dimanche ordinaire – année liturgique B

2 Rois 4, 42-44 / Psaume 144 / Eph 4, 1-6

Evangile de Jean 6, 1-15

25 juillet 2021

Donnez-leur vous-mêmes à manger !

Lire cet évangile en période de pandémie nous rend plus sensible à certains passages de ce texte. Ne nous laissons pas prendre par le coté magique ou merveilleux. St Jean parle de « signe ». Un signe ne peut être compris que par ceux qui sont en harmonie avec celui qui pose le signe. Derrière ce geste, Jésus dit quelque chose de lui et de son Père. Son Père qui prend soin de nous et de toutes ses créatures. Il nous nourrit matériellement et spirituellement. Il nous faut bien rechercher pour le découvrir.

Dieu voit les faims des hommes et veut les nourrir.

Jésus comme Elisée, nous montre que Dieu n’est pas indifférent à la souffrance et à la faim des hommes. Jésus est suivi d’une foule immense de personnes désireuses de lui soumettre leurs problèmes, leurs souffrances, leurs maladies, leurs échecs, leurs difficulté de ménage dans l’espoir de trouver vite la solution à leurs soucis. Il y en a peut-être qui ne le suivent que par simple curiosité, mais Jésus ne néglige rien de l’humain constate que la foule est affamée. Il lui faut donc la nourrir.

Bien sûr il y a la faim physique et comment ne pas penser en cette période de pandémie de Covid, où de nombreuses familles s’inquiètent de la diminution de leur ressources pour pouvoir manger, se loger ? Mais il y a aussi toutes les sortes de faims qu’un être humain peut éprouver : faim, d’être écouté, de pouvoir donner son avis, d’être respecté et de dignité…

St Jean nous dit que Jésus enseigne longuement ces foules qui sont comme des brebis sans berger, c’est-à-dire en recherche de quelqu’un qui va les aider à donner sens à leur vie d’êtres humains, mais aussi à découvrir qui est vraiment Dieu à travers les faits et gestes de Jésus. Avons-nous faim de la Parole du Christ ?

« Mais le ventre affamé n’a pas d’oreilles », dit le dicton. Quand on a trop faim, on n’écoute plus. Alors, comme Elisée l’avait fait avec le peu de nourriture qu’il avait, Jésus dit « donnez-leur vous-même à manger ».

Dieu ne fait rien sans nous et nous pousse à agir.

Il nous faut entendre cette parole, même si nous sommes tentés de dire comme Philippe : « cet enfant n’a que cinq pains et deux poissons, qu’est-ce que cela pour tant de monde ». Nous pouvons nous reconnaitre dans cette réaction quand nous disons, « l’Europe ou le France ne peut rien faire… ce n’est pas à nous de relever les économies des pays pauvres, ces pays d’Afrique ou d’Asie ».

Et Il nous fait signe aujourd’hui

Il nous est bon de réentendre le Christ nous dire : « Donnez-leur vous-même à manger », car c’est toujours avec le petit peu que l’on donne que Dieu peut agir. Si l’enfant n’avait pas donné ses 5 pains et 2 poissons, il n’y aurait rien eu. Dieu a besoin de nos gestes de partage pour réaliser des grandes choses. Une pauvre femme dit un jour à Saint Vincent de Paul, ce grand saint landais : « Si les pauvres ne partagent pas, qui le fera ? » Je pense à toutes ces personnes, au secours catholique ou les associations, les resto du cœur ou d’autres qui luttent contre la pauvreté, pour le respect des droits de l’homme, tel les ONG en Birmanie ou en Syrie. Ils agissent avec de faibles moyens face à tant de besoins et qui soulagent la souffrance et les différentes faims de nos contemporains.

« Jésus fait ramasser les restes pour que rien ne se perde », je ne peux m’empêcher de penser, hélas, à cet immense gaspillage de nourriture dénoncé par le Pape François dans l’encyclique « Laudato Si » et que j’ai vu dans des conteneurs avec des fruits et légumes jetés là. Mais je pense aussi à ces partages de surplus ou de café qui se pratique ici où là, pour des chômeurs ou des étudiants qui non rien !

Ce signe est déjà une annonce de l’eucharistie. Saint Paul nous rappelle que le projet de Dieu est de rassembler l’humanité autour du Christ, au point de ne faire qu’un avec lui, d’être son corps et donc d’agir comme lui, être plein d’amour.

Communier au pain que Jésus nous donne, c’est changer nos cœurs pour que nous partagions le pain de la justice et de la fraternité ici dans la paroisse et les villages de St Joseph du Born.

Les foules veulent faire de Jésus un roi qui réglera tous les problèmes à leur place. Alors Jésus s’enfuit, car ce n’est pas sa mission. Il doit simplement nous ouvrir les yeux afin que l’on voie les souffrances et les malheurs des gens et que l’on fasse ce qu’il faut pour les aider.

Dans les relogions juives et chrétienne, Dieu ne fait rien à notre place, il nous apprend au contraire à être responsables, à prendre soin, ensemble, de la vie et de l’avenir des hommes et de notre planète.

N’est-ce pas le Christ qui est derrière tous ces gestes de partage évoqués ici ? Oui, même s’il reste encore beaucoup à faire, n’est-ce pas lui qui continue à nous faire signe aujourd’hui ? Nous ne pouvons participer à l’eucharistie, sans être partageurs. Merci à ceux qui nous entrainent.

Conclusion

Dieu, quand tu donnes, c’est avec largesse. Le pain de la Parole est inépuisable, et ton amour est unique pour chaque être humain. En ton nom, Jésus nous engage à partager ce que nous recevons de toi avec nos frères et sœurs malheureux. Ouvre nos cœurs à tous ceux qui ont faim : faim de pain, de justice, de dignité et de liberté. Ouvre nos yeux et nos mains aux détresses cachées que toi seul connais.

Amen

 

 

 

Documents à télécharger

Actualités

Bénédiction de la fresque; église de Pontenx

Le samedi 26 juin, le père Coucourron a procédé à la bénédiction de la fresque qui orne désormais le porche de l’église de Pontenx les Forges. Fresque réalisée par Nathalie Loubeyres. L’œuvre. La bénédiction. Signature de la fresque par l’auteur.

02.07.2021 Lire
Actualités

Fête de la St Jean Baptiste à Bouricos

Le 24 juin, grande fête de la Saint Jean à Bouricos La messe en plein air: Homélie prononcée par le père Coucourron Jean-Baptiste Saint Jean-Baptiste, vous le connaissez bien, et pas seulement le récit de sa naissance que nous venons d’entendre, mais aussi sa prédication fougueuse sur les bords du Jourdain et son humilité : […]

30.06.2021 Lire
Actualités

Profession de foi 2021

Après un temps de retraite au Berceau, les jeunes de l’aumônerie ont professé leur foi au cours d’une célébration, animée par les Troubadours de l’Espérance qui les avaient déjà accompagnés en 2020 lors de la remise de la lumière. La retraite:   Un moment de détente. Eglise de Buglose. Séance de travail. Jeune, catéchiste et […]

12.06.2021 Lire

Articles les plus consultés S'informer sur toutes les actualités

Actualités

Bénédiction de la fresque; église de Pontenx

Le samedi 26 juin, le père Coucourron a procédé à la bénédiction de la fresque qui orne désormais le porche de l’église de Pontenx les Forges. Fresque réalisée par Nathalie Loubeyres. L’œuvre. La bénédiction. Signature de la fresque par l’auteur.

02.07.2021 Lire
Actualités

Le site de Bouricos

    Entrée de Bouricos. L’airial. La chapelle. Lors des journées du Patrimoine de septembre 2020, a eu lieu, sur l’airial de Bouricos, la présentation publique d’un œuvre devant orner la chapelle. Cérémonie initiée par la municipalité de Pontenx et les « Amis de Bouricos », tous très engagés, à divers titres, à la préservation des lieux, […]

11.05.2021 Lire
Actualités

La paroisse Saint Joseph du Born

  Curé de la paroisse: le père Christian Coucouron La paroisse Saint Joseph du Born: 8 relais: Aureilhan, Bias, Mézos , Mimizan, Pontenx les Forges, Sainte Eulalie en Born, Saint Julien en Born, Saint Paul en Born, Uza   Haut de page Aureilhan Haut de page Bias Eglise Saint Michel. Haut de page Mézos Eglise […]

09.05.2021 Lire

Rechercher un horaire de messe Rechercher